A la découverte d'Art Maniak, galerie d'art dans Paris

Clément Gombert est le gérant d’Art Maniak dans le 9e arrondissement de Paris, galerie d’art spécialisée en bande dessinée et en dessin de presse. A l’occasion de sa nouvelle exposition « Coco. Dessins félins et autres bestioles », Clément nous a ouvert les portes de sa galerie pour un entretien sur son travail.

Bonjour Clément, merci d’avoir accepté de nous recevoir à Art Maniak pour cet entretien.

Nathaniel Zarka : Tout d’abord, pouvez-vous nous présenter votre galerie ?

Clément Gombert : Il s’agit d’une galerie familiale. Mon père est antiquaire mais n’utilisait pas tout l’espace de la galerie. J’ai donc décidé il y a 6 ans d’occuper la mezzanine à l’année avec le fond de dessins visibles également sur le site internet et le rez-de-chaussée avec des expositions temporaires. J’expose des planches originales de bande dessinée et des dessins de presse originaux. Les expositions sont consacrées à la sortie d’un album, une rétrospective, une actualité générale ou par exemple un thème en particulier.

La galerie a également la chance d’être située au cœur de Paris dans un ancien hôtel particulier datant du 18e siècle.

N.Z : Qu’est-ce qui vous a poussé à exposer sur le 9e art ?

C.G : J’ai commencé à exposer par passion. Travailler avec les auteurs que j’admire est pour moi un luxe. J’ai également à cœur de montrer que le 9eme art est bien un art à part entière.

N.Z : Vous exposez régulièrement différents artistes, pouvez-vous nous en dire plus ?

C.G : Les auteurs représentés à la galerie sont donc des auteurs de BD ou des dessinateurs de presse (parfois les deux). Il peut s’agir d’auteurs confirmés ou de nouveaux talents.

© Coco

N.Z : De quoi parlera votre exposition de la rentrée ?

C.G : L’exposition de la rentrée sera consacrée à la dessinatrice de presse Coco qui travaille pour « Charlie Hebdo » et « Libération ». Il s’agira de dessins inédits sur les félins et de dessins d’actualité sur les animaux et la protection animale. 

N.Z : Ce n’est pas la première fois que vous collaborez avec Coco pour une exposition, de quoi parlait la précédente exposition ?

C.G : J’ai eu la chance de travailler deux fois avec Coco par le passé. Une première fois avec les planches originales de sa BD adaptée du « Banquet » de Platon, avec Raphaël Enthoven au scénario et une seconde fois avec des dessins au profit des actions humanitaires en soutien des populations touchées par le conflit en Ukraine. 

© Coco

N.Z : Enfin, quel conseil donneriez-vous à un jeune qui aimerait s’offrir de l’art ?

C.G : Je dirai à un jeune d’acheter par coup de cœur. Je lui dirai bien évidemment aussi d’acheter en fonction de son budget. En tous les cas, je pense que l’idée pour un jeune n’est pas d’être dans la spéculation.

Propos recueillis par Nathaniel Zarka

Rendez-vous du 15 septembre au 1er octobre 2022 pour découvrir l’exposition « Coco. Dessins félins et autres bestioles »

10 Rue de la Grange Batelière, 75009 Paris

Lire l’article dans son numéro